Présentation

La route a toujours été lieu d’échange et de rencontre ; de marchandises, d’idées, de personnes, de cultures. À la fois guide et axe, lieu de fuite et de retrouvailles, la route soutient notre condition de nomade. Des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle à la Route de la Soie, des routes emblématiques racontent aussi l’histoire de l’humanité, tout comme d’autres routes locales gardent les traces des déplacements, volontaires ou obligés, d’individus et de communautés entières.

Aujourd’hui, par la fréquentation de ces routes, les touristes choisissent de créer, maintenir ou retrouver leur mémoire individuelle, familiale, communautaire, nationale; leur mémoire collective. Dans cet espace-temps libre qu’est le voyage, les touristes, dénués de leur identité quotidienne, peuvent aussi être plus ouverts à la rencontre. Ils créent et confirment tout à la fois leurs souvenirs, leurs ancêtres, et leurs descendants.

Itinéraires parcourus, éléments de mise en relation entre lieux, créateurs de sens territorial, vecteurs de mémoires, les routes peuvent être questionnées dans leurs diverses dimensions, économiques, géographiques, anthropologiques ou culturelles.

Lien Permanent pour cet article : http://QuebecUNITWIN.ggr.ulaval.ca/?page_id=196